Lors de ma dernière visite, j’avais constaté qu’une de mes ruches avait perdu sa reine et était devenue bourdonneuse.

Attention à ne pas confondre colonie orpheline et colonie bourdonneuse:

– Une colonie orpheline n’a plus de reine, il est possible d’en introduire une nouvelle.

– Une colonie bourdonneuse n’a plus de reine mais certaines ouvrières se sont mis à pondre. L’introduction directe d’une reine dans une telle colonie est vouée à l’échec car les abeilles ne se sentent pas orphelines. La ponte ne produit bien évidemment que du couvain de mâle et la colonie est amenée à disparaître par non renouvellement de sa population.

Les observations effectuées au trou de vol m’avaient montré que les abeilles rentraient une grande quantité de pollen ce qui prouve que récolte de pollen n’est pas obligatoirement synonyme de  présence d’une reine. Les ouvrières avaient besoin de pollen pour préparer la bouillie larvaire…..des mâles.

 

Voilà à quoi ressemble un cadre de couvain de ruche bourdonneuse.

On remarque la présence exclusive de couvain de mâle (bombé).

 

J’ai secoué tous les cadres de la ruche à 50 mètres du rucher en laissant sur place un cadre de couvain afin de fixer les pondeuses.

J’ai ensuite replacé la ruche à son emplacement initial afin de récupérer les butineuses.

J’avais la chance de disposer d’une reine de réserve en mini plus. J’ai donc encagé cette  reine de 2013 en bouchant l’ouverture  de la cage avec un marshmallow puis j’ai inséré la cage entre deux cadres. J’ai ajouté un cadre de cire gaufrée, une partition;  secoué toutes les abeilles de la miniplus  dans la ruche et enfin refermé le tout.

Vérification dans huit jours si le temps le permet afin de voir si le sauvetage a réussi.