J’ai reçu un appel téléphonique afin d’aller récupérer des ruches qui n’ont pas été ouvertes depuis fort longtemps. Ces abeilles doivent être évacuées ou elles seront détruites car la maison va être vendue.

A mon arrivée sur place je trouve un vieux rucher composé de ruches   « fabrication maison » et qui ne correspondent à aucun format connu. Deux ruches contiennent encore des abeilles et ne sont pas transportables.

J’ouvre l’une des ruches et voici ce que je trouve:

Ruche abandonnée

Il n’ y a plus de cadres et les abeilles ont construit anarchiquement dans tout le volume.

Essayer de récupérer ces pains de cire est inutile, les abeilles vont s’engluer dans le miel, ce sera un massacre.

Je décide donc de poser une ruchette sur le dessus de la ruche et d’enfumer abondamment tout en frappant la ruche avec le lève cadres.

Les abeilles quitteront le corps de ruche pour se réfugier dans la ruchette. Je ne peux pas laisser la ruchette pour vérifier au bout de quelques jours la présence ou l’absence  de la reine car ce rucher est proche de la route et je crains que mon matériel attire des individus pour qui la propriété d’autrui est le cadet des soucis.

Au pire si la reine n’est pas présente, je donnerai un cadre de couvain pour que ces colonies élèvent une nouvelle reine.

Cette méthode est certes stressante pour les abeilles mais c’est l’unique moyen de leur sauver la vie.

L’opération a été réalisée ce jour sur une des ruches.

La ruchette  était  trop longue mais pas assez large….J’ai comblé  les vides avec du carton et j’ai récupéré la quasi totalité de la colonie. Les abeilles restantes se feront acceptées par d’autres colonies.

Avec ce temps pourri, j’ai terminé sous une pluie battante. La seconde colonie attendra que la météo se mette enfin au beau fixe.

Je vérifierai dans quelques jours si la reine est présente ou non dans le paquet d’abeilles que j’ai pu récupérer.