Le colza n’est pratiquement plus en fleur, il est temps de récolter le miel de printemps.il ne faut pas tarder car le miel de colza cristallise très rapidement et si ce phénomène se produit dans les alvéoles,  la récolte est perdue.

Cette récolte sera faible car  la pluie et les températures froides n’ont pas incitées au butinage.

Il est primordial d’effectuer une récolte sans trop de stress pour les abeilles et sans dégager une agressivité incontrolée qui pourrait faire courir des risques au voisinage et autres promeneurs.

Pour l’amateur, la méthode la plus efficace consiste à poser la veille en fin d’après midi, un petit ustensile appelé « chasse abeille »

Ce chasse abeille fixé sur un plateau couvre cadre se place entre la hausse et le corps de ruche (losange vers le corps)

Chasse abeilles monté sur cadre. Cette partie se place côté corps de ruche.

Sa particularité est de permettre aux abeilles de descendre dans le corps le soir venu mais de ne pas pouvoir remonter dans la hausse le matin.

Quand l’apiculteur arrive pour récolter, la hausse est vide (ou presque), il suffit de la soulever, de brosser les quelques abeilles (une dizaine) présentes et de charger le tout dans la voiture.

La pièce faisant office de miellerie doit être parfaitement propre, tout a été nettoyé,et mis en place la veille: Le bac à désoperculer, l’extracteur, les filtres, le seau, le maturateur, des torchons propres.

 

Les hausses sont ôtées le matin de bonne heure et emmenées à la maison. La pièce doit être bien chaude et dépourvue d’excès d’humidité.

Suite dans le prochain article…