Depuis fin juin, la reine réduit lentement mais inexorablement sa ponte. Par le nourrissement stimulant d’été nous allons tromper la colonie en lui faisant croire à une miellée ce qui entraînera d’une part une ponte plus importante de la reine ou du moins permettra son maintien à un niveau plus élevé et d’autre part une récolte de pollen supérieure à une colonie non stimulée.
Pour cela, dès la récolte d’été terminée, je distribue tous les deux jours 20 à 30 cl de sirop 50/50 (moitié sucre et moitié eau). La quantité doit rester raisonnable afin de ne pas être stockée.
Une ponte plus importante aura pour conséquence un nombre plus important d’abeilles d’hiver et le cas échéant une meilleure condition d’hivernage. En effet une population forte permet à la colonie de se défendre plus efficacement contre le froid et de mieux se développer au printemps.