Afin de compenser les éventuelles pertes de l’hiver prochain, je multiplie au printemps les meilleures colonies du rucher. De plus cette méthode permet « d’écrémer » des colonies très fortes et réduire ainsi les risques d’essaimage par prélèvement de jeunes abeilles. Voici la méthode que j’utilise:

Avant de commencer cette opération, il faut s’assurer que des mâles sont effectivement présents et pourront féconder la future reine le moment venu.

1- Choisir une ou plusieurs colonies populeuses

2- Prélever sur ces colonies: deux ou trois cadres de couvain de tout âge (ces cadres peuvent être prélevés dans des ruches différentes) avec leurs abeilles mais sans la reine (qui aura été marquée auparavant car ceci facilite grandement la tâche)  et 1ou 2 cadres de miel (on peut utiliser les cadres de miel mis de côté lors de la visite de printemps), compléter avec une partition

3-Il est possible d’éloigner cette ruchette a plus de 3 km de façon à ce que les butineuses présentes ne retournent pas dans leur ancienne ruche mais ceci n’est pas indispensable. Pour ma part, je laisse la ruchette dans le rucher mais j’ajoute plus de jeunes abeilles (celles ci ne retourneront pas à leur ancienne ruche car elles n’ont pas encore effectué leur vol d’orientation)

4- Sans intervention, les abeilles élèveront  une nouvelle reine sur le couvain frais mais il semblerait que les reines issues d’une cellule royale de sauveté soient moins performantes. Il est donc préférable d’introduire une reine fécondée ou une cellule royale prête à naître. Cette année je vais essayer d’élever quelques reines, cela fera l’objet d’un autre article et par voie de conséquence….la suite de celui-ci…..

Si vous choisissez de laisser la colonie se remérer seule, il faut penser à nourrir régulièrement cet essaim en lui apportant tout les deux ou trois jours 250 ml de sirop 50/50 (1kg de sucre pour 1l d’eau) cela permettra de stimuler la ponte de la nouvelle reine.

Lorsque votre essaim se sentira à l’étroit dans la ruchette, il sera alors temps de le transférer dans une ruche.