Les reines noires ont été introduites ce jour dans les essaims artificiels réalisés sur deux cadres de couvain fermé avec leurs jeunes abeilles, un cadre de miel, un cadre bâti.

Le tout encadré de deux partitions chaudes.

J’ai quelque peu changé ma façon de procéder et les résultats sont excellents. En effet, je ne retire plus les accompagnatrices et j’introduis la cagette sans briser la languette de libération. Celle ci sera ôtée deux jours plus tard. Cette méthode permet d’effectuer une forme de réunification de colonies, la cagette et ses accompagnatrices pouvant être considérées comme une micro colonie.